Steve jobs film streaming

Si ta localisation Virginia, ton navigateur Unknown et ton adresse IP 35.173.35.14 sont exposés.
Il est recommandé que tu utilises un VPN !
👇

Nord vpn

Jobs est un film américain réalisé en 2013 par Joshua Michael Stern. Le film s’ouvre en 2001 sur un Steve Jobs (Ashton Kutcher) d’âge mûr présentant l’iPod lors d’une réunion de la mairie d’Apple, puis revient sur le Reed College en 1974. Il est écrit par Matt Whiteley et produit par Stern et Mark Hulme. Steve Jobs est joué par Ashton Kutcher, avec Josh Gad dans le rôle du cofondateur d’Apple Computer, Steve Wozniak. Jobs a été choisi pour clôturer le Festival du film de Sundance 2013.

Où regarder Steve jobs film en streaming

Voici quelques sites en streaming où vous pourrez regarder Steve jobs film en streaming gratuitement et en illimité :

Steve jobs film sur Wawacity

Résumé de Steve jobs film

Regarder Steve jobs film en streaming

Le film s’ouvre en 2001 sur un Steve Jobs d’âge moyen (Ashton Kutcher) présentant l’iPod lors d’une réunion de la mairie d’Apple.

L’histoire se déroule au Reed College en 1974. Les frais de scolarité élevés obligent Jobs à abandonner ses études, mais le doyen Jack Dudman (James Woods) lui permet d’assister aux cours. Jobs est particulièrement intéressé par un cours de calligraphie. Il retrouve son ami Daniel Kottke (Lukas Haas), qui est ravi de voir Jobs avec un exemplaire de Be Here Now de Baba Ram Dass. Influencés par ce livre et leurs expériences avec le LSD, Jobs et Kottke passent du temps en Inde. Ses idées philosophiques amènent également Jobs à prendre la décision de ne pas porter de chaussures.

Deux ans plus tard, Jobs est de retour à Los Altos, en Californie, où il vit avec ses parents adoptifs Paul (John Getz) et Clara (Lesley Ann Warren). Alors qu’il travaille pour Atari en tant que développeur de jeux vidéo, Jobs développe un partenariat avec son ami Steve « Woz » Wozniak (Josh Gad). Jobs est chargé par son patron Al Alcorn (David Denman) de redévelopper un jeu vidéo d’arcade (Breakout), qu’il finit par faire construire par Wozniak à sa place. Le travail est un tel succès qu’Alcorn le présente au président Nolan Bushnell, mais Jobs répartit inéquitablement le salaire pour le développement du jeu entre Wozniak et lui-même.

Plus tard, Jobs découvre que Wozniak a construit un prototype d’ordinateur personnel domestique » (l’Apple I), qu’il souhaite commercialiser. Ils nomment leur nouvelle société Apple Computer, bien qu’il existe une autre société appelée Apple Records qui appartient aux Beatles (Wozniak taquine Jobs en lui disant que cela symbolise sa préférence pour Bob Dylan). Après l’échec d’une vente chez son employeur HP, Wozniak fait à contrecœur une démonstration de l’Apple I au Homebrew Computer Club devant un public qui s’ennuie. Jobs est ensuite approché par le propriétaire du magasin, Paul Terrell (Brad William Henke), qui montre de l’intérêt pour l’Apple I. Jobs persuade son père Paul de laisser l’Apple I à son père. Jobs persuade son père Paul de les laisser installer leur nouvelle société dans l’atelier du garage familial. Jobs recrute également Kottke, son collègue ingénieur Bill Fernandez (Victor Rasuk) et son jeune voisin Chris Espinosa (Eddie Hassell) dans l’équipe Apple.

La déception de Terrell à l’égard de l’Apple I (qui, selon lui, n’était qu’une carte mère et non un ordinateur complet comme promis), incite Jobs à recommencer avec un deuxième modèle. Il engage Rod Holt (Ron Eldard) pour reconceptualiser l’alimentation électrique de ce qui sera appelé l’Apple II. Mike Markkula (Dermot Mulroney), un investisseur en capital-risque, remarque le travail de Jobs et Wozniak, et rejoint également Apple. L’Apple II est lancé lors de la West Coast Computer Faire de 1977, où il connaît un succès remarquable.

Regarder Steve jobs film en streaming

Le succès d’Apple finit par amener Jobs à s’éloigner de ses amis. Lorsqu’il apprend que sa petite amie du lycée Chrisann Brennan (Ahna O’Reilly) est enceinte, Jobs met fin à leur relation. Brennan donne naissance à Lisa Brennan, dont Jobs nie qu’elle soit son enfant. Kottke (devenu réparateur d’Apple II Plus) quitte quant à lui la société après avoir constaté que son ami Jobs (qui n’a même pas le temps de lui parler) ne récompense pas l’équipe d’Apple I avec des actions Apple. John Sculley (Matthew Modine) est recruté comme PDG de l’entreprise. Le comportement de Jobs devenant de plus en plus erratique, il est transféré de l’équipe de développement d’Apple Lisa au groupe Macintosh où il travaille avec Bill Atkinson, Burrell Smith (Lenny Jacobson), Chris Espinosa et Andy Hertzfeld (Elden Henson). Malgré ce changement, son comportement ne change pas : il évince Jef Raskin, le chef du groupe Macintosh d’origine, et prend sa place. Plus tard, il téléphone au fondateur de Microsoft, Bill Gates, pour le menacer juridiquement car leur logiciel Word est, selon lui, un plagiat du traitement de texte de son équipe. Wozniak, qui fait toujours partie de l’équipe d’Apple IIe, décide de quitter l’entreprise, estimant qu’elle a perdu sa voie.

Bien que le Macintosh soit présenté en grande pompe en 1984, avec notamment une publicité télévisée à gros budget, il est considéré comme un échec en raison de son coût disproportionné (par rapport aux PC DOS de son concurrent IBM). Jobs, convaincu que l’erreur est due à la mémoire vive limitée du système, lance une nouvelle version plus avancée, mais Scully le force à quitter la société en 1985.

Le film fait un saut en 1996. Jobs est marié à Laurene Powell Jobs (Abby Brammell) et il a accepté Lisa (Annika Bertea) comme sa fille (elle vit maintenant avec eux). Il a un fils, Reed (Paul Baretto) et dirige également NeXT. Lorsque Apple rachète NeXT, Gil Amelio, alors PDG, demande à Jobs de revenir chez Apple en tant que consultant. Jobs est rapidement nommé nouveau PDG, puis renvoie Amelio et décharge le conseil d’administration. Jobs s’intéresse au travail de Jony Ive (Giles Matthey), notamment lors de la conception de l’iMac et s’efforce de réinventer Apple. Le film se termine par l’enregistrement par Jobs du dialogue pour la publicité Think Different en 1997. Avant le générique, il y a un montage photo des personnages principaux associé à des extraits de films de l’acteur jouant le rôle, ainsi qu’une dédicace à Steve Jobs.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      TOP SITE STREAMING
      Logo